Mme Céline T., passagère d’une moto et percutée par une voiture en 2017.

Elle subit une fracture de la vertèbre L1 et une fracture de la diaphyse du 4eme métacarpien du pied gauche. – ITT de 45 jours sera par la suite réévaluée à + de 90 jours.

Elle sera expertisée à 3 reprises par le médecin de la compagnie d’assurance contradictoirement avec le médecin de SOS RECOURS. Elle sera également vu par un expert psychiatre car l’accident fut extrêmement violent et elle souffrira par la suite d’un stress post-traumatique et un état dépressif secondaire à l’accident. L’expert retiendra un taux de séquelles de 6% sur le plan psychiatrique ainsi qu’une incapacité à reprendre son travail d’infirmière en service d’urgences.

Les conclusions définitives feront état d’un taux de séquelles global de 15%, des souffrances endurées à hauteur de 4,5/7, d’un préjudice esthétique temporaire de 3/7 et d’un préjudice esthétique permanent de 2/7, d’un préjudice d’agrément car ne peut reprendre la moto et enfin de frais futurs (prise en charge de consultations psychiatrique pendant 6 mois).

Enfin, un préjudice professionnel est reconnu dans la mesure où la victime reprendra un poste administratif au sein de l’hôpital.

Après de longues négociations, nous obtiendrons une indemnisation de près de 500 000€, dont plus de 350 000€ au titre des pertes de gains professionnels futurs !